La Classe Figaro Bénéteau

Tous à armes parfaitement égales, sur des bateaux strictement identiques, est le mot d’ordre de la Classe Figaro Bénéteau

Source : www.classefigarobeneteau.fr
C’est en 1990 que tout a débuté
Après des années de régates à bord de Half Toners, véritables laboratoires technologiques rendant la maîtrises des coûts et l’équité sportive quasi impossibles, l’idée d’un championnat à armes égales a germé dans les esprits des marins. Ainsi est né, sous la plume des architectes Berret et Finot et dans les chantiers Bénéteau, le Figaro Bénéteau premier du nom et dans son sillage l’association regroupant skippers, propriétaires et organisateurs, La Classe Figaro Bénéteau (association loi 1901).

A bord de ce monotype, des générations de navigateurs se sont succédées, faisant de ce circuit un modèle unique en son genre.

L’arrivée du Figaro Bénéteau 2 fut un nouveau départ pour la série.
Ce bateau, pensé par et pour les solitaires, a une sacrée cote auprès d’eux qui chaque année s’affrontent lors de nombreuses épreuves corsées.
Solitaire, double ou équipage ? Tous les choix sont permis.
Course au large ou régates ? Il y en a pour tous les goûts.
Les skippers professionnels qui veulent mordre dans le Championnat de France de Course au Large en Solitaire ou les amateurs qui veulent tenter leur chance le temps d’une Solitaire du Figaro ou d’une course océanique.
Un circuit vraiment complet et vigoureusement dynamique enrichi d’épreuves complémentaires et attractives.

L’association de Figaristes a en main les rênes du Championnat de France de Course au Large en Solitaire. Ce classement prend en compte 3 épreuves, et distingue le plus performant dans la régularité.
C’est bel et bien le marin qui fait la différence.

Vingt quatre années plus tard, l’esprit originel demeure intact.

Figaro-Bénéteau 2 (depuis 2003)

 Un monotype de régate en solitaire dessiné par l'architecte Marc Lombard, spécialement conçu en étroite collaboration avec les coureurs de la classe Figaro.